Outils pour utilisateurs

Outils du site


pdd

Le PDD, c'est sacré

Le Principe de Discrétion est une règle essentielle du Grand Jeu, le pari mené entre Dieu et Satan. Les humains ne doivent rien savoir.

Les alignés (anges comme démons) ont l'obligation absolue de veiller à ne pas se faire repérer inutilement, sous peine de sanctions (comme par exemple les limitations) pouvant aller jusqu'à l'élimination du fautif. On raconte que des agents et des espions sont planqués un peu partout pour veiller au grain, donc mis à part quelques missions et des quartiers un peu isolés, la prudence est de mise.

Les flics veillent aussi

La loi humaine, les alignés s'en cognent un peu. Toutefois les violer de façon ostentatoire peuvent leur amener des déboires et mettre en danger leur couverture.

Lorsque les infractions sont trop importantes, vos supérieurs sont alors contraints de soudoyer la gendarmerie locale qui ferme alors les yeux. Mais si vous êtes fauchés, point de salut, c'est aller simple au trou et vous pouvez y rester un moment …

Mode d'emploi

La discrétion va déterminer si lors d'un événements vous arrivez a cacher votre identité aux potentiels témoins alentours. Lorsque vous faites une action, chaque témoin a le droit a un jet de perception, si la MR du jet de perception est meilleur que la MR de votre discrétion, alors le témoin vous aura identifié formellement. Si le témoin rate sa perception ou bien que sa MR est inférieur a votre MR de discrétion, alors il aura vu l'action mais sera incapable d'identifier qui l'a fait.

Note : la discrétion de l'acteur d'une action n'influence pas la discrétion de la cible, ainsi pour une attaque les 4 cas suivants sont possibles:

  • A attaque B
  • Quelqu'un attaque B
  • A attaque quelqu'un
  • quelqu'un attaque quelqu'un (dans ce cas, “qu'est ce qui c'est passé?” est ce qui passe dans la tête du témoin)

Les événements

Un événements peut-être centré sur l'acteur (celui qui fait l'action) et ne pas concerner de cible. Par exemple, placer une armure corporelle est un événement qui ne concerne que l'acteur (contrairement a une attaque qui inclue un acteur et une cible).

On différencie dont les événements personnels (EP) et les événements ciblées (EC)

De plus certaines actions sont considéré comme incachables, ce qui veut dire que la discrétion ne fonctionnera pas pour ces actions la. Par exemple, un champ de force est une belle aura bleu qui vous englobe, je suis navré de vous apprendre que malgré vos effort les gens autour vous remarqueront.

Un EP cachable va être visible par les témoins alentours, si vous êtes sous discrétion, les témoins devront faire un jet de perception pour vous identifier (cf explication du post précédent). Cependant, la discrétion modifie aussi la distance a laquelle un EP se propage, les témoins hors de portée n'auront donc même pas le droit a un jet de perception et ne verront rien du tout.

La marge de réussite de votre discrétion va déterminer la distance de propagation de votre EP.

  • entre 1 et 4, la distance maximal de propagation de l’événement est de 5 cases
  • entre 5 et 9, 4 cases
  • entre 10 et 14, 3 cases
  • entre 15 et 19, 2 cases
  • 20 et plus, 1 cases

En cas de discrétion critique (60 et plus) l’événement n'est visible que de l'acteur et de personne d'autre.

Notez que les EC ne bénéficient jamais de cette réduction de distance via la discrétion.

pdd.txt · Dernière modification: 2013/11/05 15:24 par merlin